Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs des Écoles du Rhône
Union Départementale FO, 214 avenue Felix Faure 69003 LYON
Tel : 04 72 34 56 09 ou 06 51 22 50 86 | Fax : 04 72 33 87 18 | fo.snudi69@gmail.com


Rassemblement mercredi 18 juin
Publié; le 6 juin 2014 | Snudi FO 69

Les organisations syndicales FNEC FP-FO, SPS-FO, CGT-Educ’action, CGT services publics, SUD-éducation, SUD Collectivités Territoriales et FAEN se sont rencontrées le 26 mai 2014 sur la question des rythmes scolaires et ont rappelé que le retrait du décret de janvier 2013 était le seul assouplissement possible à la réforme des rythmes scolaires.

Ces organisations syndicales ont proposé à leurs instances départementales de réunir les personnels et d’envisager dans chaque département des rassemblements devant les Inspections Académiques en juin.

Le SNUDI-FO du Rhône a décidé de répondre favorablement à cette proposition et appelle tous les collègues à participer massivement au

Rassemblement mercredi 18 juin à 14h30 devant l’inspection académique !
21 rue Jaboulay Lyon7 (métro B Jean Macé)
Ni Peillon, ni Hamon !
Abrogation des décrets sur les rythmes scolaires !
Suspension immédiate de la réforme !

Dans le Rhône, on assiste à une véritable balkanisation de l’école publique avec plus de 60 horaires différents ! Pour le SNUDI-FO, il est inacceptable de laisser soumettre l’organisation de l’école et les conditions de travail des enseignants fonctionnaires d’Etat aux aléas des décisions des communes !

Dans les écoles où les communes veulent mettre en place le décret Hamon, comme c’est le cas à Lyon, les collègues sont contraints de cautionner telle ou telle organisation au sein des conseils d’école, de choisir entre « la peste et le choléra » et sont soumis à toutes sortes de pressions locales.

Dans cette situation propice à la division et à la confusion, le SNUDI-FO invite les collègues à rester uni, à maintenir la pression en réaffirmant la revendication d’abrogation des décrets sur les rythmes scolaires car c’est la seule revendication susceptible de réunir l’ensemble de la profession, l’ensemble des collègues.

En s’appuyant sur des syndicats comme le SGEN-CFDT ou le SE-UNSA qui ne se sont pas prononcés contre les décrets Peillon et Hamon au conseil supérieur de l’Education, le ministre s’obstine pour l’instant à vouloir appliquer la réforme des rythmes scolaires. Il prend ainsi la responsabilité d’une rentrée chaotique !

Tous au rassemblement mercredi 18 juin !

cale




Rechercher sur le Site
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs