Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs des Écoles du Rhône
Union Départementale FO, 214 avenue Felix Faure 69003 LYON
Tel : 04 72 34 56 09 ou 06 51 22 50 86 | Fax : 04 72 33 87 18 | fo.snudi69@gmail.com


Compte-rendu du CDEN du 30 juin
Publié; le 3 juillet 2014 | Snudi FO 69

Lors du CDEN sur les rythmes scolaires du 30 juin, l’inspecteur d’académie a annoncé que 84 communes dans le Rhône avaient décidé d’appliquer le décret Hamon qui consiste à libérer un après-midi, dont 33 avaient déposé dans un premier temps des horaires « Peillon ».

Le SNUDI-FO a une nouvelle fois exprimé son rejet des décrets Peillon et Hamon qui territorialisent l’école publique et le statut des enseignants. Le SNUDI-FO a indiqué que la question des rythmes scolaires était loin d’être réglée, que tous les problèmes se poseraient dès la rentrée et que le syndicat serait au côté des collègues pour défendre leurs droits et leurs intérêts. Le SNUDI-FO mettra tout en œuvre préparer la mobilisation pour l’abrogation des décrets Peillon et Hamon, seule issue possible à la situation chaotique dans laquelle nous allons nous trouver.

Lors du vote sur les horaires certaines organisations syndicales, le SGEN-CFDT et le SE-UNSA ont décidé de voter pour les horaires type Peillon, de voter contre les horaires type Hamon où le vendredi après-midi était libéré et de s’abstenir sur les horaires type Hamon où l’après-midi libéré n’était pas le vendredi… Comprenne qui pourra !

Le SNUDI-FO, refusant l’explosion de l’école publique prévue par les décrets Peillon et Hamon, a voté contre tous les horaires proposés. Le SNUipp-FSU et la CGT ont également voté contre.

Au final, quelque soit les horaires proposés, le vote contre a été systématiquement majoritaire. Même si ce vote est uniquement consultatif, le Préfet a regretté que la France était un pays où l’on ne pouvait pas « réformer »…

Le SNUDI-FO avait rappelé au contraire dans sa déclaration préalable qu’il était favorables à des réformes telles que :
- L’augmentation du salaire des enseignants
- L’abaissement des effectifs par classe
- Le remplacement de tous les collègues en congé par des enseignants remplaçants fonctionnaires d’Etat
- L’augmentation du nombre de postes de RASED pour prendre en charge efficacement les élèves en difficultés
- Le rétablissement de la formation des enseignants

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs