Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs des Écoles du Rhône
Union Départementale FO, 214 avenue Felix Faure 69003 LYON
Tel : 04 72 34 56 09 ou 06 51 22 50 86 | Fax : 04 72 33 87 18 | fo.snudi69@gmail.com


La "deuxième journée de prérentrée" n’existe pas !
Publié; le 10 juillet 2017 | Snudi FO 69

Des collègues interrogent le SNUDI-FO à propos d’une « deuxième journée de prérentrée »… « deuxième journée de prérentrée » qui n’existe pas !

Que disent les textes ?

A aucun moment, ils ne mentionnent l’existence d’une deuxième journée de prérentrée.

Le calendrier de l’année scolaire 2017-2018 publié par le ministère prévoit :
- Une journée de prérentrée pour les enseignants vendredi 1er septembre 2017
- La rentrée scolaire des élèves lundi 4 septembre 2017

Pas de trace d’une « deuxième journée de prérentrée » donc…

Il est indiqué par contre dans ce calendrier 2017-2018 : « Pour les enseignants, deux demi-journées (ou un horaire équivalent), prises en dehors des heures de cours, pourront être dégagées durant l’année scolaire, afin de permettre des temps de réflexion et de formations sur des sujets proposés par les autorités académiques. »

Ce sont ces deux demi-journées qui sont parfois confondues avec la fameuse « deuxième journée de prérentrée »

Concernant ces deux demi-journées :

1) Il est indiqué qu’elles ont lieu « durant l’année scolaire », et non pas avant. La veille de la journée de prérentrée des enseignants n’est pas comprise dans l’année scolaire. C’est donc un jour de congé, compris dans les vacances scolaires, où aucun enseignant ne peut être contraint d’être présent à l’école. Notons également qu’un accident ce jour-là à l’école, accident qui aurait donc lieu pendant les congés, ne serait pas considéré comme un accident de travail

2) Il est indiqué que deux demi-journées « pourront être dégagées » , ce qui signifie qu’elles n’ont pas de caractère obligatoire.
En effet, jusqu’au calendrier scolaire 2014-2015, il était indiqué : « Deux demi-journées seront dégagées ». Si le ministère a décidé de modifier « seront » par « pourront être », c’est bien que ces deux demi-journées ne sont pas obligatoires.
Le SNUDI-FO poursuit ses interventions auprès du ministère et de l’inspecteur d’académie afin que le caractère facultatif de ces deux demi-journées soit reconnu ou bien qu’elles soient intégrées dans les 108h annualisées.

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs